L'actualité de fcfjuvisy.fr

 

 

Juvisy - Lyon un report forcé qui n'arrange personne !

Par fcfjuvisy.fr, posté le 01/02/2017 à 19:24:02

cdaa54b1.jpg

 

L’intégrité des joueuses avant tout …

 

Le stade Georges Maquin qui devait accueillir la rencontre entre le FCF Juvisy Essonne et l’Olympique lyonnais, a souffert des conditions climatiques. Et en parallèle, notre stade Robert Bobin de Bondoufle n'était pas disponible à cette date.

Nous ne sommes pas propriétaire de nos stades et de ce fait nous devons nous adapter aux conditions ainsi qu’aux calendriers de remises en état des espaces.  
Les joueuses se sont rendues disponibles en anticipant auprès de leurs employeurs et établissements, afin d’être présentes en semaine. Nos bénévoles s’étaient également mobilisés afin de remplir les diverses missions d’une telle organisation.

Ce sera donc un nouveau « casse-tête » pour trouver une date qui pourrait convenir aux 2 formations engagées sur plusieurs compétitions.
Le président de l’OL précise avoir « proposé à Juvisy de leur payer le déplacement » mais la Présidente a refusé.
En effet, nous ne pouvions nous rendre à Lyon pour 2 raisons majeures :
- le fait de jouer à l'extérieur est un désavantage évident
- nos joueuses ne sont pas « assimilées professionnelles » et portent un double projet (Sportif et Emploi/Scolarité).
 Ainsi libérer 18 joueuses un mercredi était déjà un investissement pour le club et les différentes entités auxquelles nos joueuses appartiennent, de ce fait effectuer un déplacement sur 2 jours en semaine apparaissait très compliqué.

Quelques soit les problèmes d'organisations liés au calendrier fédéral, nous veillons toujours à faire passer le sportif en priorité. Ce nouveau report n'est pas de notre fait, mais tout comme Lyon, nous attendons de connaître la nouvelle date afin d’organiser dans les meilleures conditions cet évènement.
Par ailleurs, notre demande de report, initiale début décembre, était due à la qualification en finale de 3 de nos joueuses avec l’Equipe de France U20, lors de la Coupe du monde en Papouasie-Nouvelle Guinée.

 
La présidente du FCF Juvisy, Marie Christine Terroni, rappelle :
« L’importance des 2 axes principaux que défend le club : le double projet et la formation. C’est pourquoi ces confrontations ont fait logiquement l’objet de 2 reports ! »

La présidente du FCF Juvisy ajoute :
« Je comprends que ce nouveau report puisse générer des énervements … Toutefois, je tiens à préciser que nous avons tout mis en œuvre afin d’accueillir l’Olympique Lyonnais et le palmarès qu’il représente de façon optimale.
Néanmoins, à vingt-quatre heures du coup d’envoi, la pelouse s’était fortement dégradée en raison des conditions climatiques et ma seule priorité est l’intégrité physique des vingt-deux actrices.
Je suis une présidente qui défend les valeurs du football !
Nous sommes deux clubs qui travaillent pour le développement du football féminin avec deux politiques sportives différentes.  
Enfin, je n’ai aucune rancœur envers mon homologue lyonnais pour ses propos et lui souhaite une bonne continuation notamment face à l’OM
 »